Suspendre votre activité en ligne

Si vous ne parvenez pas à honorer vos commandes ou si la plupart de vos produits sont en rupture de stock, vous envisagez peut-être de fermer temporairement votre activité en ligne. Si la situation est temporaire (autrement dit, si vous prévoyez de vendre à nouveau des produits dans les semaines ou mois à venir), nous vous recommandons de prendre les mesures qui s'imposent pour que votre site maintienne sa position dans la recherche Google, dans la mesure du possible. Ce guide explique comment suspendre votre activité en ligne en toute sécurité.

Limiter les fonctionnalités de votre site (recommandé)

Si votre situation est temporaire et que vous prévoyez de redémarrer vos activités de vente en ligne plus tard, nous vous conseillons de maintenir votre site en ligne, mais de limiter ses fonctionnalités. Cette approche est recommandée, car elle minimise les éventuels effets négatifs sur la présence de votre site dans la recherche Google. De plus, les utilisateurs peuvent continuer à trouver vos produits, lire les avis ou ajouter des listes de souhaits afin de pouvoir effectuer leurs achats ultérieurement. Nous vous conseillons d'adopter les bonnes pratiques suivantes :

  • Désactiver le panier : la désactivation du panier est la méthode la plus simple. Elle ne modifie en rien la visibilité de votre site dans la recherche.
  • Afficher une bannière ou une fenêtre pop-up : l'affichage d'une bannière ou d'une fenêtre pop-up sur toutes les pages, y compris sur la page de destination, permet d'informer rapidement les utilisateurs de l'état de votre activité. Mentionnez-y les retards connus ou inhabituels, les délais de livraison, ainsi que les options de retrait ou de livraison disponibles afin que les utilisateurs sachent à quoi s'en tenir. Pour éviter que le contenu de la bannière ou de la fenêtre pop-up n'apparaisse dans un extrait des résultats de recherche, utilisez l'attribut HTML data-nosnippet. Veillez à suivre les consignes relatives aux fenêtres pop-up et aux bannières.
  • Mettre à jour les données structurées : si votre site utilise des données structurées (par exemple, Product, Book ou Event), assurez-vous de l'ajuster en conséquence assurez-vous de les ajuster de manière appropriée (en tenant compte de la disponibilité actuelle des produits ou en indiquant les événements annulés). Si votre entreprise dispose d'une vitrine physique, mettez à jour les données structurées de type "Établissement local" afin de refléter les heures d'ouverture actuelles.
  • Vérifier le flux Merchant Center : si vous utilisez Merchant Center, suivez les bonnes pratiques relatives à l'attribut de disponibilité.
  • Informer Google de vos mises à jour : pour demander à Google d'explorer à nouveau un nombre limité de pages (par exemple, la page d'accueil), utilisez la Search Console. Pour un grand nombre de pages (toutes les pages de produits, par exemple), optez pour un sitemap.

Approche non recommandée : désactiver l'ensemble du site Web

Vous pouvez choisir de désactiver l'ensemble du site Web. Toutefois, même si vous prenez toutes les précautions nécessaires, il s'agit d'une mesure extrême qui ne devrait être prise que pendant quelques jours tout au plus pour ne pas risquer de nuire à la position de votre site dans la recherche Google.

Si vous désactivez l'ensemble de votre site, veillez à tenir compte des conséquences suivantes :

  • Le fait de ne plus trouver votre site sur Internet laissera vos clients dans le doute quant à la raison pour laquelle votre établissement n'apparaît plus en ligne.
  • Vos clients ne pourront plus accéder aux informations relatives à votre établissement fournies par vous-même et n'auront aucun moyen de trouver les avis, spécifications, guides de réparation, manuels ou autres ressources importantes. Les informations tierces disponibles sur Internet ne sont pas toujours correctes ni exhaustives. Cela peut également avoir une incidence sur les futures décisions d'achat.
  • Les fiches info risquent de perdre des informations, telles que les numéros de téléphone ou le logo de votre site.
  • La validation dans la Search Console échouera. Vous perdrez alors tout accès aux informations relatives à votre établissement dans la recherche Google. Certaines données des rapports cumulés de la Search Console disparaîtront à mesure que des pages seront supprimées de l'index.
  • La réactivation d'une page après une période prolongée sera beaucoup plus difficile si votre site Web doit d'abord être réindexé. En outre, nous ne savons pas exactement combien de temps cela peut prendre ni même si le site apparaîtra de la même manière dans la recherche Google par la suite.

Si vous décidez toutefois d'adopter cette approche (dont nous préférons répéter qu'elle n'est pas recommandée), voici quelques options :

Bonnes pratiques relatives à la désactivation d'un site

Nous vous recommandons de ne pas désactiver votre site. Toutefois, si vous décidez d'opter pour cette approche, voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Continuer d'autoriser l'exploration via le fichier robots.txt Ne renvoyez pas de code de résultat HTTP 503 pour le fichier robots.txt, car cela bloque toute exploration.
  • Pour confirmer un code de résultat HTTP 503, utilisez curl ou un outil similaire. Exemple :
    curl -I -X GET "https://www.example.com/"
    HTTP/1.1 503 Service Unavailable
    Mime-Version: 1.0
    Content-Type: text/html
    (...)
  • Pour minimiser la charge côté serveur et côté client d'une page d'erreur 503, suivez ces bonnes pratiques :
    • Utilisez l'en-tête HTTP retry-after en indiquant la date ou la durée de la tentative.
    • Utilisez du code HTML statique.
    • Minimisez les ressources hors page. Utilisez des feuilles de style CSS intégrées et des images codées en base 64.
  • Utilisez le contenu de la page d'erreur pour donner à vos utilisateurs des indications claires sur les étapes à venir. Voici le type d'information que vous pouvez y inclure :
    • Liens vers des informations complémentaires
    • Date à laquelle vous pensez que le site Web sera à nouveau en ligne ou que les informations seront mises à jour
    • Coordonnées du service client
  • N'empêchez pas l'exploration dans le fichier robots.txt. Si vous renvoyez un fichier robots.txt valide qui interdit toute exploration, le contenu du site Web, et éventuellement ses URL, risquent d'être supprimés de la recherche Google.
  • Ne bloquez pas le site Web en renvoyant des codes d'état HTTP 403, 404, 410 ni avec une balise Meta noindex pour les robots ou un en-tête HTTP x-robots-tag. Dans ce cas, les URL du site Web seront supprimées de la recherche Google.
  • N'utilisez pas l'outil de suppression temporaire de sites Web dans la Search Console pour les fermetures. Cela empêcherait les internautes de trouver votre site Web afin de connaître son état. En outre, les revendeurs ou affiliés potentiels des produits de votre entreprise pourraient continuer à apparaître dans la recherche.
  • Ne bloquez pas le fichier robots.txt avec un code de résultat HTTP 503.

Questions fréquentes

Que se passe-t-il si je ne ferme le site que pendant quelques semaines ?

Même si elle ne dure que quelques semaines, la fermeture complète d'un site peut avoir des conséquences néfastes sur son indexation par Google. Nous vous recommandons plutôt de limiter les fonctionnalités du site. Même si vous n'avez rien à vendre en ce moment, les internautes peuvent avoir envie de consulter des informations sur votre société, ainsi que sur vos produits ou services habituels.

Que se passe-t-il si je souhaite exclure tous les produits de seconde nécessité ?

Pas de problème. Pour vous assurer que les utilisateurs ne peuvent pas acheter les produits de seconde nécessité, limitez les fonctionnalités du site.

Puis-je demander à Google d'explorer mon site à une plus faible fréquence lorsqu'il est temporairement fermé ?

Oui, vous pouvez réduire la vitesse d'exploration de Googlebot, bien que cela ne soit pas recommandé dans la plupart des cas. La fraîcheur de vos résultats dans la recherche Google risque d'en pâtir. Par exemple, il faudra peut-être attendre plus de temps pour que l'indisponibilité de certains de vos produits soit reflétée dans la recherche Google. En revanche, si l'exploration par Googlebot génère des problèmes de ressources serveur critiques, cette approche se justifie. Nous vous recommandons de définir un rappel afin de ne pas oublier de réinitialiser la vitesse d'exploration une fois que vous serez prêt à reprendre votre activité.

Comment indexer ou mettre à jour rapidement une page ?

Pour demander à Google d'explorer de nouveau un nombre limité de pages (par exemple, la page d'accueil), utilisez la Search Console. Pour un grand nombre de pages (toutes les pages de produits, par exemple), optez pour un sitemap.

Que se passe-t-il si j'empêche les utilisateurs d'une région spécifique d'accéder à mon site ?

Google effectue généralement l'exploration à partir des États-Unis. Si vous bloquez les États-Unis, la recherche Google ne pourra pas accéder à votre site. Nous vous conseillons de ne pas bloquer temporairement l'accès à votre site pour toute une région. Nous vous recommandons plutôt de limiter les fonctionnalités de votre site pour cette région.

Dois-je utiliser l'outil de suppression pour supprimer les produits en rupture de stock ?

Non. Si vous effectuez cette opération, les clients ne pourront pas trouver dans la recherche Google les informations relatives à vos produits fournies par vous-même. Des informations tierces inexactes ou incomplètes peuvent toutefois continuer à apparaître. Il est préférable d'autoriser cette page et de marquer les produits comme étant en rupture de stock. De cette façon, les internautes savent à quoi s'en tenir, même s'ils ne peuvent pas acheter l'article. Si vous supprimez le produit de la recherche Google, les internautes ne comprendront pas pourquoi celui-ci ne s'affiche plus.